Format des documents en entrée et en sortie

Pour être correctement abrégé, un fichier ASCII doit se trouver au format ISO Latin1. Ce codage est utilisé sous Linux et une version semblable est utilisée sous Windows. Toutefois, sous DOS, un codage complètement différent est utilisé. Cette différence n'influe pas sur les caractères alphanumériques, mais les caractères accentués sont touchés.

Le logiciel WordPad, inclus avec Windows, permet d'effectuer la conversion entre le format DOS et Windows. Pour ce faire, dans WordPad, sélectionner la commande Ouvrir du menu Fichier puis le format Fichier texte MS-DOS. Après l'ouverture du fichier à traiter, les accents devraient apparaître correctement. Si tel est le cas, dans le menu Fichier, sélectionner Enregistrer sous puis activer le format Texte seulement.

Le fichier à formater doit se trouver au format ASCII Duxbury. Ce qui constitue un fichier de texte ordinaire à l'exception des commandes Duxbury qui peuvent y être insérées. Pour effectuer une conversion rapide d'un fichier texte vers ce format, il suffit d'ajouter la commande $l à la fin de chacun des paragraphes, ce qui indique d'effectuer un saut de ligne si la ligne n'est pas vide. La commande $sl1, quant à elle, permet de sauter une ligne quelque soit l'état de la ligne actuelle. Il existe une foule d'autres commandes qui ne sont pas toutes implantées par le système de formatage, mais les deux décrites ici suffisent pour un formatage de base.

En sortie, la commande produit un fichier au format ASCII ISO Latin1 dans lequel les accents sont lisibles. Toutefois, la fonte braille n'admettant pas de caractères accentués, une conversion est nécessaire pour pouvoir afficher un texte quelconque dans cette fonte. La conversion en fonte braille s'effectuera automatiquement lors du formatage si l'option b de Fontabui a été activée.